Le Bouddhisme en République de Kalmoukie

Le Bouddhisme en Kalmoukie : une religion dominante

Le Bouddhisme en Kalmoukie est d’origine tibétaine.

Les Kalmouks sont les descendants de plusieurs tribus Oïrotes qui ont émigré en Europe durant la première partie du 17ème siècle. 

En tant que bouddhistes tibétains, les Kalmouks considèrent sa Sainteté le Dalaï Lama comme leur chef spirituel.

Le dalaï-Sajin (le Lama suprême) des Kalmouks est Erdne Ombadykow, un kalmouk né en Philadelphie et qui a été élevé à partir de l’âge de sept ans comme un moine bouddhiste dans un monastère tibétain en Inde.

Ce dernier a été reconnu par le Dalaï Lama comme la réincarnation du saint bouddhiste Telo Rinpoche. Erdne Ombadykow vit entre le Colorado et la Kalmoukie.

C’est en Europe centrale et plus précisément dans la capitale serbe: Belgrade que le premier temple bouddhiste à été ouvert par les réfugiés politiques kalmouks.

Leurs descendants ont après émigré aux États-Unis à la fin 1951 et au début de l’année 1952, où ils ont établi plusieurs temples bouddhistes Kalmouks dans le département de Monmouth au New Jersey tandis que le moine bouddhiste kalmouk Guéshé Wangyal, lui a créé le centre d'apprentissage du bouddhisme tibétain et un monastère dans le département de Washington, NJ.